liens vers la vidéo : http://www.vins-jean-dietrich.com            

                                                               

  mail to : dietrich.jean-et-fils@wanadoo.fr                                                                                  

 

 LES 4, 5 et 6 MAI 2018, nous serons très heureux de vous accueillerons à

LUNEVILLE/SALLE DES FETES DE CHANTEHEUX  

au SALON des VINS ORGANISE PAR LE CLUB KIWANIS.                                                                

 

 Kaysersberg, le 1-3-2018

                               

Détail c/les frais de port pour l'envoi de vos colis,  au bas de cette page. Merci. 

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

 

Extrêmement satisfaits du millésime 2017 et de la qualité des vins élaborés, nous sommes heureux de vous les présenter. Fraîcheur, expression fruitée très marquée, état sanitaire plus que satisfaisant, toutes les conditions sont réunies pour les qualifier  de grands millésimes !

 

Une belle typicité !


Comme vous le savez nous aimons les ambiances chaleureuses et nous souhaitons aller toujours plus loin dans ce sens. En enrichissant notre gamme de vins d’Alsace que l’on a plaisir à offrir, nous vous en proposons un festival qui, accompagné de recettes étonnantes et délicieuses ne manqueront pas de créer la surprise auprès de vos convives et vous-mêmes.

Tous les grands classiques sont également fidèles au rendez-vous.

 

Pour votre grand plaisir !

 

Cette ambiance de fête, nous vous proposons de la prolonger en restant à votre entière disposition tout au long de l’année bien entendu si vous souhaitez des conseils de dégustation et des vins de terroir pour vos réceptions, cadeaux ou vos fêtes..

 

Nous vous remercions pour la confiance que vous nous témoignez et vous prions de croire, Madame, Mademoiselle, Monsieur, en l’assurance de nos sentiments dévoués et cordiaux.

 

Famille Jean DIETRICH.

 

Qui dit visite de la Route des Vins dit bien entendu dégustation mais aussi gastronomie. L’Alsace possédant une multitude de génies culinaires, chaque étape se transforme en découverte d’une cuisine de terroir tantôt rustique, tantôt élaborée mais toujours goûteuse et succulente, qui fait de l’Alsace avec la complicité de ses vins, une région gourmande. Une cuisine dont vous pouvez recréer la magie le temps d’un repas en vous référant aux quelques suggestions qui suivent.

Emprunter la roue des vins n’est parfois qu’un prétexte pour traverser l’Alsace mais, le plus souvent, c’est l’occasion d’aller à la découverte de ces vins parfois étonnants. Les vins d’Alsace peuvent s’enorgueillir d’une longue tradition puisque leur renommée date du XIIIe siècle.

 

7 cépages

Alors que les autres régions désignent leurs vins par le nom de leur terroir, les vins d’Alsace portent le nom des cépages à l’origine de leur production. Il n’existe qu’un seul cépage rouge (le Pinot Noir), les blancs étant fortement majoritaires dans la région.
Ces 7 cépages témoignent de la richesse des propositions vinicoles alsaciennes. Ces vins accompagnent des plats variés.

·     Gewurztraminer. Ce vin blanc moelleux, racé, aromatique aux notes fruitées, florales ou épicées, et opulent ravit le nez et remplit la bouche. Il peut se boire seul à l’apéritif ou accompagner des plats relevés ou exotiques. Il est aussi conseillé pour accompagner le foie gras ou des fromages forts comme le Roquefort, le Pont l’Evêque ou le Munster, un fromage local.

·     Muscat d’Alsace. Ce vin blanc fait émerger le fruité des raisins Muscats d’Alsace. Il est conseillé à l’apéritif, au dessert ou avec les asperges (dont la saison commence en avril).

·     Pinot blanc. Ce vin blanc frais, souple, tendre, délicat est qualifié d’harmonieux. Il est recommandé lorsqu’un vin blanc sec s’impose, par exemple en accompagnement d’entrées, de poissons, de volailles ou à l’apéritif (sous forme de kir).

·     Pinot noir. Il se présente rosé (pinot noir « la vie en rose » ou rouge (pinot noir « côtes de Kaysersberg » ou pinot noir « réserve élevé en fût de chêne »). C’ est d’ailleurs l’unique vin rouge alsacien. Ce vin corsé, souligné de tanin, au fruité qui évoque la cerise, peut avoir vieilli en fût de chêne. Il est vivement conseillé avec les gibiers, les viandes rouges et les fromages.

 

Une définition en passant : un rosé, c’est un vin issu de raisins habituellement destinés aux vins rouges et dont on interrompt la macération après quelques heures, un jour, voire 36 heures. Il est ensuite vinifié à la manière d’un vin blanc, en sachant que la longueur de cette macération va influencer le résultat final. Plus elle sera longue, plus le vin aura des chances de disposer d’une matière plus riche. Inversement, le projet d’élaborer un vin très léger et d’une couleur très pâle, provoquera une macération moins longue. Mais qu’elle que soit la méthode, le but est en principe de proposer une cuvée facile d’accès, propre à s’adapter à des repas simples, aux agapes fraternelles et autres réjouissances printanières et estivales (Pinot Noir « La Vie en Rose »).

Vinifié en rouge, nous l’avons également, ce qui ajoute à ses arômes une structure plus charpentée et plus complexe. Les terrains où il s’exprime à merveille donnent des vins puissants, charpentés, qui accompagnent les gibiers et viandes rouges. Ces vins se dégustent accompagnés de viandes rouges, de fromages à croûte fleurie ou de charcuterie.

 

·     Riesling. Ce vin blanc racé et sec offre un goût fruité prononcé mais délicat avec, parfois, des nuances minérales ou florales. Il est conseillé pour accompagner les plats à base de choucroute, les poissons, les crustacés et les fruits de mer.

·     Sylvaner. Ce vin blanc frais, léger, désaltérant, au fruité discret est conseillé pour les fruits de mer, les poissons, les charcuteries…

·     Pinot gris. Il s’agit ici d’un vin puissant, charpenté, rond, long en bouche, subtil aux arômes qualifiés de complexes. Il est particulièrement conseillé pour accompagner les entrées comme le foie gras, et les plats de résistance.

 

Et un pétillant... 

 

Crémant d’Alsace. Ce vin proposé en brut, blancs de noirs, extra brut, rosé, ou Riesling, est issu de raisins récoltés en début de vendanges et vinifié selon la méthode champenoise (2e fermentation en bouteille). On le déguste à l’apéritif (notamment en kir au crémant) ou au dessert ou, comme un champagne, tout au long du repas.

 

La route des vins d’Alsace comprend pas moins de 170 km de route entre Marlenheim au nord et Thann au sud.

Soit une centaine de villages au charme médiéval pour certains d’entre eux comme KAYSERSBERG, cité natale du célèbre médecin sans frontières le Docteur Albert SCHWEITZER.

Ajoutons que certaines périodes sont encore plus "favorables" aux visites puisque les étapes pourront coïncider avec les marchés de Noël par exemple ou les diverses foires et manifestations estivales.

Des appellations contrôlées

L’Alsace compte 3 appellations d’origine contrôlées (AOC)

 

l’AOC Alsace

avec, habituellement, le nom du cépage concerné. Cette AOC peut également comporter un nom de marque ou la mention Edelzwicker pour un assemblage de plusieurs cépages blancs.

 

l’AOC Alsace Grand Cru

avec, obligatoirement, les mentions du cépage (seuls le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot gris et le Muscat sont admis), du millésime et de l’un des 50 lieux-dits délimités pouvant bénéficier de cette appellation depuis 1975. Le degré minimum naturel d’alcool est de 10° (Riesling, Muscat) ou 12° (Pinot Gris, Gewurztraminer). 

Un Grand Cru est un secteur géographique au périmètre strictement délimité et d'une superficie variable qui, par ses caractéristiques géologiques et climatiques spécifiques, rend particulièrement favorable l'expression des quatre cépages reconnus par cette appellation (riesling, muscat, gewurztraminer, tokay pinot gris).

 

Notre gamme de vins comprend  deux vins issus de cette appellation :

Le Grand Cru de KAYSERSBERG est le SCHLOSSBERG. Bijou médiéval enchâssé dans l’étroite vallée de la rivière Weiss, KAYSERSBERG impose sa visite tant sa beauté est grande. Une matière souvent concentrée caractérise les vins récoltés sur les coteaux de cette cité mythique parmi lesquels il faut retenir le Riesling charnus et de grande garde.

Elle concerne également le Gewurztraminer KAEFFERKOPF, lieu-dit renommé situé sur le ban de la commune d’AMMERSCHWIHR,

Notre vignoble compte aujourd’hui 12 hectares et les 50 ares de « Kaefferkopf ».

Ce Gewurztraminer encore discret au nez, évoque déjà les fruits confits et les fruits exotiques. Puissant et épicé au palais, il se développe longuement et laisse une sensation de grande douceur, signe de la maturité élevée de la vendange. A servir seul en apéritif ou en accompagnement de foie gras, plats exotiques, fromages forts ou corsés, munster, bleus, crèmes et mousses.

Le vin du Kaefferkopf répond à deux maîtres mots :   élégance et finesse.

Depuis fort longtemps reconnu pour ses bons vins, c’est le premier nom de terroir inscrit sur une étiquette alsacienne datée.

Celle-ci mentionnait : Kaefferkopf – Ammerschwihr 1834. Ses 65 hectares de vignes situés sur les coteaux au sud-est du village se nourrissent de grès, marnes, schistes, calcaires avec une forte présence en calcium et magnésium donnant à ses vins une salinité particulière. Pour sa reconnaissance en Grand Cru, l’ INAO a demandé une modification des délimitations établies depuis plusieurs générations… ainsi, depuis le 14 janvier 2007, les vins provenant de ce célèbre terroir sont classés dans la catégorie des Grands Crus.

 

l’AOC Crémant d’Alsace.

Cette appellation est reconnue depuis 1976. L’ AOC Crémant d’Alsace désigne les vins d’Alsace effervescents produits selon une méthode traditionnelle antérieure au 19ème siècle. Ils peuvent être élaborés soit par à un assemblage de cépages prévus par la réglementation, soit en mono-cépage (ce qui est alors précisé sur l’étiquette).

Les Crémant rosés sont « fashion ».  Ils font une entrée remarquée dans les bulles alsaciennes. De quoi contribuer encore un peu plus au succès considérable rencontré par les effervescents d’Alsace qui gagnent également de belles parts de marché à l’export. On y trouve des notes de douceur et des arômes fruités pleins d’énergie avec des notes de bergamote et de guimauve. Notre cuvée rosé, très puissante en bouche est à déguster comme ça pour le plaisir ; c’est un Crémant gourmand et joyeux.

 

Vendanges tardives

et grains nobles

 

Les vins de vendanges tardives sont des vins, riches en arômes et d’une longévité hors du commun. Ils proviennent de raisins en "sur-maturité", gorgés de sucre, récoltés 4 à 6 semaines après les vendanges ordinaires, parfois même sous les premières chutes de neige. Ils peuvent être dégustés seuls (notamment en apéritif) ou accompagner du foie gras, du saumon, des desserts aux fruits ou glacés.

Plus le dessert est sucré, plus il sera bon de l’accompagner d’une « vendange tardive » ou d’une « sélection de grains nobles ». Mais c’est de toute façon un vin qui peut se suffire à lui-même.

 

La sélection de grains nobles est obtenue par un tri (uniquement lors de millésimes exceptionnels) de raisins atteints par la "pourriture noble".

 

Servir et conserver les vins d’Alsace

Les vins d’Alsace se servent frais mais non glacés soit à 8-10° dans des verres fins à long pied (habituellement verdâtre parfois annelé).

Le Crémant d’Alsace, frappé entre 5 et 7°, se sert dans des flûtes ou des verres tulipe. Bien évidemment, il ne faut pas en abuser lorsqu'on sillonne la route des vins d’Alsace !

 

Les vins d’Alsace doivent habituellement être consommés plutôt jeunes c’est-à-dire 1 à 5 ans après leur récolte. Les grands millésimes de cépages plus "corsés", les grands crus, les vendanges tardives et sélections de grains nobles peuvent vieillir d’avantage.

 

R E C E T T E 

FILET DE SANDRE AU RIESLING

 

Préparation : 30 minutes   
Quantité pour 4  personnes

 

Ingrédients : 4 filets de sandre (environ 180 à 200 g pièce), 1 échalote, 100 g de champignons frais, 30 cl de vin blanc d’Alsace sec (riesling), 30 cl de crème fraîche, 50 g de beurre, 30 cl de fumet de poisson, 1 jaune d’œuf, sel et poivre.

 

Prendre une poêle, mettre le beurre et faire suer les échalotes. Poser les filets de sandre dans la poêle et arroser au riesling. Ajouter le fumet de poisson, les champignons puis laisser réduire 5 minutes. Retirer les filets du feu mais les maintenir au chaud. Ajouter la crème et assaisonner. Laisser réduire 2 à 3 minutes puis ajouter le jaune d’œuf hors du feu.

 Dresser le filet sur une assiette puis napper de sauce. Ce plat peut être accompagné de nouilles fines.


Vin d’accompagnement

LE RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG

 

 

Earl Jean DIETRICH et FILS

51. route de Lapoutroie 68240 KAYSERSBERG

Tél. 03 89 78 25 24

Fax. 03 89 47 30 72

www.vins68.com

dietrich.jean-et-fils@wanadoo.fr

 

 

De toutes les régions de France, l’Alsace est depuis longtemps célébrée comme l’une des plus gourmandes.

L’attention sourcilleuse que portent les Alsaciens à leur table est légendaire.

De beaux produits, des plats longuement mijotés, des saveurs simples et vraies, le goût des bonnes choses, et bien sûr les vins d’Alsace, qui insufflent à la cuisine alsacienne vitalité, esprit et bonne humeur.

Qu’ils entrent dans la recette ou qu’ils l’accompagnent, les vins d’Alsace jouent et rejouent à l’envi ces beaux accords qui unissent mystérieusement les fleurons d’un même terroir.

Au carrefour de l’Europe, à la pointe avancée de la France vers nos amis d’Outre-Rhin, de Suisse, du Benelux ou d’ailleurs, les grands crus à la fois diversifiés et rares sont les meilleurs ambassadeurs d’une régions qui demeure à l’avant-garde de la gourmandise française. Le gewurztraminer pour la fête et la joie sans complexe, le riesling qui est l’élégance racée, le tokay toujours surprenant dans ses arômes de sous-bois, fumé, ou encore le muscat au nez de raisin frais à croquer sont ses cartes d’or.

Le vignoble alsacien est l'un des plus ensoleillés de France et toute l'Alsace s'offre à votre curiosité et à votre gourmandise.

Pour s'en convaincre, il n'est que de découvrir la haute gastronomie qui l'entoure.

Pour déguster les vins d'Alsace dans les meilleures conditions, il est bon de respecter quelques simples règles :

Leur saveur, leur élégance et leur bouquet s'épanouissent dans des verres tulipes incolores à long pied et pour le crémant dans une flûte longue et fine.

A noter pour tous ceux qui n’aiment pas le changement de vin en cours de repas : le Riesling s’avère être le meilleur compagnon du début à la fin du repas et le Crémant d’Alsace, léger et d’une grande finesse de bulles, apportera une note de raffinement tout au long du menu.

Merci pour votre attention.

***


 

Nos prix s'entendent :

*Départ cave T.T.C

*Expéditions en cartons de 6 ou 12 bouteilles

Frais de port en supplément

Pour la Corse et l'Etranger, nous consulter le cas échéant S.V.P.

pour plus de renseignements.

France métropolitaine

Quantités

Prix du port T.T.C

6 bouteilles

12.00 €

7 à 18 bout.

20.00 €

19 à 35 bout.

30.00 €

36 à 71 bout.

0.80 € par bouteille

72 à 96 bout.

0.70 € par bouteille

N'hésitez pas à faire des commandes groupées

Franco de port à partir

de 96 bouteilles